Conseils de plantation – PDF à télécharger

Fosse de plantation :

La fosse de plantation, destinée à accueillir le mélange terreux, devra avoir une capacité minimale de 10 m3 pour des arbres de 20/25 à 30/35.

Plantation en site infecté par le chancre coloré :

La terre de la fosse de plantation ne peut pas être réutilisée et doit être impérativement remplacée par de la terre nouvelle non polluée.

Une fosse de plantation d’au moins 15 m3 est nécessaire pour permettre à l’arbre de se développer dans des conditions optimales avant d’entrer en contact avec le chancre coloré. Assurez-vous que la distance entre les parois de la motte et de la fosse de plantation soit d’au moins 1,50 mètre.

Plantation :

Manipulez les arbres et leurs mottes avec précaution afin de préserver l’intégrité de la motte et d’éviter tout dommage à l’écorce du tronc.

Ne retirez ni le grillage ni la toile de jute; plantez la motte telle quelle.

Une fois la motte plantée à 99 %, découpez le grillage sur le dessus à 3 ou 4 endroits, ouvrez le grillage, puis ajoutez 3 à 4 doigts de terre sur la motte.

Le collet de l’arbre, particulièrement vulnérable, doit être positionné au niveau du sol fini, ni enterré ni surélevé. Les arbres dont le collet a été enterré présentent souvent un blocage de croissance.

Tuteurage « quadripode »:

Ce dispositif, composé de quatre tuteurs disposés aux angles de la fosse et reliés par des traverses, avec un lien partant de chaque angle maintenant le tronc, assure une protection optimale.

Qualité de la terre :

La terre doit être homogène, non polluée, et exempte de désherbants sélectifs ou totaux.

Fertilisation minérale et organique :

A la terre de plantation, mélangez une balle de tourbe (50 kg) avec une vingtaine de poignées de matière organique de cheval ou de bovin sous forme de bouchon déshydraté (qui n’endommagera pas les racines), disponibles chez un négociant agricole.

La tourbe n’apporte aucun élément fertilisant, mais elle contribue à maintenir l’humidité du sol pour le printemps et l’été à venir (à ne pas confondre avec le terreau).

Deuxième année :

Au printemps, incorporez 300 g de 18.46.0 (disponible chez un négociant agricole) en binant les 10 premiers centimètres de terre sur un diamètre de 1 mètre 80.

Troisième année :

Au printemps, incorporez de la même manière 300 g de 18.46.0 + 30 g d’urée (46 % d’azote).

Arrosages

1ER ARROSAGE à la plantation : 300 litres d’eau

2ème ARROSAGE : trois semaines plus tard, à nouveau 300 litres d’eau

Ceci afin de bien lier la terre de plantation et la motte.

Puis plus d’arrosage jusqu’au printemps.

Au printemps, lors du gonflement des bourgeons, arrosez après un binage si l’humidité n’est pas suffisante pour assurer la montée de sève.

– Globalement, durant la première année, les arbres ne doivent pas être arrosés plus souvent que tous les mois (ce ne sont pas des nénuphars…).

Néanmoins, attention en JUILLET / AOUT, vous pouvez faire deux arrosages à 15 jours d’intervalle, toujours de 300 litres.

– Avant chaque arrosage, faire un binage sur 1 ,50 m de diamètre afin de bien briser la croûte de terre.

Bonne plantation !

Top